LA PERFORMANCE COLLECTIVE

Code article : 2EDE80880

24.65  26.00 

Frais d'envoi en France : +0.01€

Repenser l’organisation des travailleurs du savoir

Frais d'envoi en France métropolitaine, Monaco et Corse : +0,01 € TTC par exemplaire commandé. Pour les DOM-TOM et l'Europe : 10% et 20% pour les autres pays.

Description

Le travail d’aujourd’hui est devenu majoritairement informationnel, relationnel et communicationnel. Avec la montée en puissance de l’économie tertiaire et des services, les salariés sont amenés de plus en plus à produire de l’immatériel, c’est-à-dire à effectuer un travail intellectuel, à enrichir la pertinence de l’information et à mobiliser les savoirs au service de la production de valeur.

Comment organiser la mise en œuvre de ces compétences intellectuelles ? Est-il possible d’améliorer le rendement d’un salarié dont on ne sait pas mesurer la production ? L’entreprise peut-elle gagner en compétitivité sans sacrifier les hommes, source principale de valeur ? Comment imaginer et configurer des collectifs de travailleurs du savoir ?

Cet ouvrage a pour but d’identifier les conditions organisationnelles de la performance des travailleurs du savoir. Au-delà des constats et du diagnostic, sans prétendre à la découverte de recettes généralisables et transférables, l’auteur dégage neuf principes innovants d’organisation, construits et illustrés à partir de l’expérience et de l’observation de cas réels d’entreprise.

Destiné aux dirigeants, DRH et managers ainsi qu’aux enseignants et étudiants, ce livre participe au débat public sur la compétitivité des économies avancées. Répondant aux opportunités de l’extension des technologies de l’information et de la communication et des usages de l’espace, il éclaire les nouvelles problématiques d’organisation en lien avec le bien-être et la santé au travail.

Sommaire

  • Production immatérielle et travail intellectuel, de quoi parle-t-on ?
  • Pour un nouveau modèle d’organisation de la production immatérielle
  • Principes d’organisation de la production immatérielle et du travail intellectuel
  • Appréhender les enjeux d’organisation de la production immatérielle
  • Donner du sens au travail intellectuel
  • Promouvoir des collectifs de travailleurs du savoir
  • Pour une ergonomie du travail et de l’espace du travail intellectuel
  • L’évaluation plurielle et subjective du travail intellectuel
  • Un nouveau deal salarial

Auteur

Xavier BARON

Professeur associé en sociologie à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et Consultant en gestion des ressources humaines.
Il exploite ici des années d’expérience de la fonction RH en entreprise, de recherches-interventions en management et en organisation du travail, ainsi que de nombreuses publications professionnelles.